Écrits et discours théologico-politiques

| janvier 2014 | 2 documents

Écrits et discours théologico-politiques de Jean JaurèsJean JAURÈS
Œuvres philosophiques III — Avec une traduction nouvelle de « Les premières esquisses du socialisme allemand ».

Reçu premier à l’École normale supérieure, professeur agrégé au lycée d’Albi puis à la faculté des Lettres de Toulouse, Jaurès a d’abord été philosophe.
Un philosophe à l’égal des plus grands. Son Cours de Philo­sophie et sa thèse de doctorat, De la Réalité du monde sensible, œuvre théocentrique que la postérité comme le jury de 1892 préférèrent ignorer, annoncent la phénoménologie du XXe siècle, Simone Weil et Emmanuel Lévinas. … [+]

Albi cité épiscopale

| septembre 2012 | 1 document

Albi cité épiscopale

Marc FUMAROLI de l’Académie française,
Jean ROQUES, Maïdi ROTH
Photographies de Thierry PONS

Autour de la basilique Sainte-Cécile et du palais-forteresse des évêques, la cité épiscopale d’Albi, toute de brique, représentation unique d’un type de développement urbain en Europe, constitue un ensemble bâti remarquablement préservé, allant du Moyen Âge à l’époque contemporaine. … [+]

De la Réalite du Monde sensible

| février 2009 | 3 documents

Jean Jaurès
Œuvre philosophiques II 

Ce tome II des Œuvres philosophiques de Jaurès est consacré à sa thèse de doctorat, De la Réalité du Monde sensible, précédée d’une introduction, « La Patrie invisible », et accompagnée d’un résumé de cours et d’un article contemporains : « De la connaissance humaine » et « Dieu ».

L’Église Saint-Eugène de Rosières en Albigeois

| décembre 1993 | Commentaires fermés

Jacques Castagné
Prix d’Académie des Jeux floraux 1995 – Préface de Jean Roques – Photos de L. Kus et M. Bessodes

Sous la commune, il y a la paroisse et, au centre, l’église. Jusqu’aux fresques de Nicolaï Greschny, Jacques Castagné fait l’archéologie de cet espace qui rythma la vie de générations et de générations avec toute sa science de la symbolique de l’art sacré.